Masala chai du mois de mars

massala-chai-post

Il était une fois… le masala chai !

Je sais que vous les aimez, n’essayez pas de vous défiler ! Vous savez, ces savoureux thés au lait indiens épicés : les masala chai. Cela fait quelques années qu’on les connaît maintenant, d’ailleurs de nombreuses enseignes commercialisent leur mélange « chai ». Étant une grande fan des thés épicés, je tenais à consacrer un certain nombre d’articles à ce sujet. Vous allez être gâtés car, en mars, je vais tester pour vous (et pour moi aussi !) des masala chai de différentes marques. Mais avant de passer aux dégustations, un petit topo sur le topic du mois !

Qu’est-ce que le masala chai ?

Le chai signifie tout simplement « thé » en hindi, ce qui est assez proche de « cha » en chinois. « Masala » désigne mélange (sous-entendu mélange d’épices), donc un mssala chai est un thé accompagné d’un mélange d’épices.

Le masala chai se compose souvent d’une base de thé noir Assam (région au nord-est de l’Inde) dont la particularité est d’être puissant. Ce thé se trouve traditionnellement sous forme de petits grains nommés mamri. Il semblerait que ce procédé améliore le bon mélange thé/épices. En Inde, le masala est présenté sous forme de poudre prête à l’emploi. Il est principalement composé de cardamome, cannelle, poivre et gingembre. Les proportions de ces ingrédients phares peuvent varier un mélange à l’autre. On peut également y trouver des clous de girofle, des baies roses, de l’anis ou du fenouil.

Masala Chai Mélanges

La recette type n’existe pas, chaque région du pays à sa propre version. De même que certains feront infuser le thé et les épices directement dans le lait, tandis que d’autres, feront bouillir la préparation dans un faible volume d’eau avant d’ajouter le lait. Des graines de cardamome vertes sont parfois servies dans le masala chai afin de rehausser le goût et de créer une décoration.

À savoir : avant la colonisation, le thé était une boisson réservée à l’élite du pays. Avec la culture de la plante en Inde, la population locale est devenue une clientèle directe. La consommation n’a cessé de croître depuis le début du XXème siècle. Aujourd’hui, le thé fait partie du quotidien des Indiens.

Pour les dégustations, je fais une préparation à l’occidentale (eau uniquement) et une préparation à l’indienne en faisant bouillir le thé directement dans le lait. Mes proportions types sont une cuillère à café de thé masala chai pour 40 mL de lait avec une demi-cuillère à café de sucre. Je laisse infuser pendant 3 à 4 minutes après ébullition.

Partagez vos idées