Thés Noirs Thés Verts

Bonaparte N°40 de Lupicia Paris

10/11/2015

Bonaparte N°40 – Lupicia

Second et dernier mélange exclusif de Lupicia Paris, Bonaparte N°40 est une composition qui se veut délicate et subtile. Le raffinement commence dès l’emballage avec cette très belle illustration d’une japonaise servant du thé qui a su séduire mon âme de graphiste et amoureuse des arts asiatiques. Le nom Bonaparte N°40 fait tout simplement échos à l’adresse du magasin près de l’église Saint-Germain-des-prés.

Composition : il s’agit de la rencontre d’un thé vert japonais de la province du Miyasaki et d’un Darjeeling de printemps, origine Inde. Les feuilles, de taille assez longue, oscillent entre le vert et le brun. Un parfum de sencha émane de la boîte avec quelques notes fruitées.

À l’œil et au nez : une robe dorée intense est surement du à la présence du Darjeeling de printemps. Pour les parfums, c’est plus l’iode du sencha japonais qui ressort avec cependant une touche florale nettement perceptible.

Dégustation : l’attaque de Bonaparte N°40 est végétale et boisée à la fois, plus Darjeeling donc. Ensuite ce sont les saveurs florales qui s’épanouissent en laissant place progressivement au goût iodé du sencha. Les parfums floraux se mêlent à la saveur d’épinard en rétro-olfaction et cristallisent cette union de deux thés très différents. La finale de ce mélange est très végétale et floral avec une sensation umami.

Bonaparte N°40 - Diagramme

Avis : pas évident de mixer du thé vert et du thé noir, mais le pari est tenu grâce à la sélection de deux thés d’une belle finesse. Le Darjeeling de printemps, plus doux que les autres, se marie délicatement avec le sencha japonais. Chacun s’exprime à des instants différents de la dégustation sans s’écraser l’autre pour autant. J’ai retrouvé les principales caractéristiques des deux thés pourtant gustativement très éloignés. C’est une belle création à consommer toute la journée.

Petit recommandation musicale : pour illustrer la finesse de Bonaparte N°40, savourez un morceau de l’artiste jazz Norah Jones. J’aime particulièrement ses premiers albums dont la chanson Dont’ Know why fait partie. Juste de la douceur, voilà c’est parfait pour boire une bonne tasse de thé.

Bonaparte N°40 - Post

Plus d’info sur Bonaparte N°40 de Lupicia ici.

Vous pourriez également apprécier

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.