Tea Battle Lapsang Souchong – Thés fumés

Tea Battle Lapsang Souchong - Thés Fumés

Tea Battle Lapsang Souchong

Je suis sûre que cet affrontement sur le ring de Volutes Tea va faire sourire plus d’un membre de la TeamTeaAddicts. Car en matière de thé fumé, je suis connue comme le loup blanc qui apprécie de les boire ! Je remercie Céline de m’avoir offert en offrande ses échantillons qui ne l’inspiraient pas beaucoup pour me permettre d’organiser cette Tea Battle Lapsang Souchong.

Tea Battle Lapsang Souchong - Petit Gaiwan

Présentation des protagonistes :

  • Wild Lapsang Souchong de la marque Petit Gaiwan. Il s’agit d’un thé non fumé (tient encore un !) réalisé à partir de théiers sauvages dans la province du Fujian (Chine).
  • Thé noir fumé de Shizuoka est un Lapsang Souchong japonais, ce qui est plutôt inédit ! Je l’ai reçu avec ma commande de tasses nippones sur le site Thés du Japon.
  • Smokey Lapsang de Dammann Frères. C’est le plus doux de trois Lapsang Souchong aromatisés que propose la marque.

Tea Battle Lapsang Souchong - Thés du Japon

ROUND 1 – Aspect des thés

  • Petit Gaiwan: les feuilles sont de taille moyenne, elles sont torsadées et sombres. Elles sentent les herbes séchées, proche du foin. Pas de trace d’odeur fumée.
  • Thés du Japon : des feuilles et des tiges pour ce Lapsang Souchong nippon ! Les feuilles sont très sombres, les tiges dorées. Les parfums sont boisés et épicés, on perçoit une touche cendrée.
  • Dammann Frères : il s’agit de feuilles que j’ai sorties d’un sachet. Elles sont plutôt petites, brunes et foncées. Elles émettent un parfum puissant de fumé et d’épices. Ça me fait penser aux épices pour Fajitas de la marque Ol del Passo ! Le fond est boisé et vinaigré.

+1 pour le Lapsang Souchong de Thés du Japon avec sa touche fumée délicate et ses parfums originaux et +1 pour Petit Gaiwan et ses feuilles magnifiques qui donnent très envie.

Tea Battle Lapsang Souchong - Dammann Frères

ROUND 2 – Infusion

Pour la Tea Battle Lapsang Souchong, l’infusion se fait à 95°C pendant 3 minutes.

  • Petit Gaiwan: la robe est orangée et soutenue, elle dégage des notes boisées avec une subtilité fumée à peine perceptible. L’ensemble est chaleureux au nez. Les feuilles portent plus sur un aspect floral capiteux et du foin. Il y a une belle prononciation sur les fruits cuits.
  • Thés du Japon : les feuilles donnent des effluves plus fumés (entre la cendre et la viande fumée). Il y a un fond boisé très doux et un côté un peu épicé. La robe de l’infusion est orange médium et limpide. Je sens des fruits cuits avec une pointe empyreumatique.
    • Dammann Frères : les parfums sont très francs, fumés et vinaigrés. Il y a un aspect cendré en fond avec une touche épicée. La robe est bien rouge et sent la viande fumée.

+ 1 pour Dammann Frères avec ses parfums très caractéristiques des Lapsang Souchong et +1 pour Thés du Japon avec ses effluves qui oscillent entre le floral et le fumé.

Tea Battle Lapsang Souchong - Infusions

ROUND 3 – Dégustation

  • Petit Gaiwan: l’attaque n’est pas très loin des Darjeeling First Flush. C’est très doux et floral, puis une subtilité fumée envahit le palais progressivement. Un fond boisé rend l’équilibre chaleureux et donne de la profondeur à ce Lapsang Souchong non fumé. La rétro-olfaction renforce l’aspect capiteux des saveurs florales. La finale est discrète, mais longue.
  • Thés du Japon : ici, nous sommes sur les fruits cuits cendrés et c’est très original ! C’est un côté fumé sobre et efficace, très japonais donc. Le cendré enrobe le palais avec une touche boisée tendre. Ce Lapsang Souchong manque peut-être un peu de corps pour tenir en bouche, mais il est étonnant.
  • Dammann Frères : oh le bon jambon ! Une saveur que j’adore et qui s’accompagne du parfum frais de conifères. Le goût penche plus vers la racine de pin d’ailleurs, se rapprochant presque de l’eucalyptus. C’est une infusion réconfortante et généreuse.

+1 Thés du Japon avec ses saveurs originales et +1 pour Dammann Frères car j’adore quand c’est bien fumé !

Tea Battle Lapsang Souchong - Présentation

RÉSULTAT DE LA TEA BATTLE LAPSANG SOUCHONG

Petit Gaiwan : 1 – Thés du Japon : 3 – Dammann Frères : 2

Une Tea Battle Lapsang Souchong très intéressante avec trois très bons thés, j’insiste sur ce point. Celui de Petit Gaiwan est un peu à l’écart car avec sa composition non fumée, il correspond moins à ce que j’attends d’un Lapsang Souchong. Il est néanmoins d’une grande douceur et table plus dans la subtilité des saveurs fumées. Contrairement au Smokey Lapsang de Dammann Frères qui joue à fond les notes fumées et cendrées. C’est un Lapsang Souchong fort, comme je les aime, mais ce n’est pas celui qui je préfère. Le thé du tigre du Palais des Thés m’avait plus transportée. Le grand vainqueur, et celui auquel je m’attendais le moins, est le thé noir fumé de Thés du Japon. Ses saveurs sont un bel équilibre entre le floral, le boisé, le fruité et le cendré. Un mélange inédit à mes papilles qui fonctionne très bien et m’a fait voyager.

Tea Battle Lapsang Souchong - Vainqueur

Ce sont trois Lapsang Souchong très différents et difficiles à comparer. Je pense que je boirais volontiers celui de Thés du Japon le matin, celui de Dammann Frères l’après-midi et le Petit Gaiwan le soir. Commencer en force médium, se donner un coup de boost après le déjeuner et finir en douceur le soir. Un beau programme pour une journée spéciale Lapsang Souchong.

 

1 Commentaire

Partagez vos idées