Japonismes 2018

Délisse des Concubines, Prunier & Rossignol – Hanafuda

01/02/2018
Délisse des Concubines Impériales - Hanafuda

Délisse des Concubines Impériales,
Prunier & Rossignol
Mois de février du Hanafuda

Nous sommes encore en hiver et pourtant la nature donne quelques signes d’une reprise d’activité. Quelque part, de petites fleurs narguent les gelées et la neige (plutôt la pluie cette année !) pour s’épanouir au mois de février. Cette vigueur face au froid est symbolisée au Japon par le prunier « Ume », premier arbre à fleurir au cours de l’année. Le prunier, dont les fleurs peuvent être roses, blanches ou rouges (comme dans le Hanafuda), provient de Chine et il fut introduit au Japon au VIIIème siècle. Il symbolise le raffinement, la vaillance et le renouveau.

Fleurs rouges de prunier –
J’éprouve de l’amour pour cette noble inconnue
derrière les stores

Basho, L’intégral des Haïkus, poème 957, Éditions Points.

Délisse des Concubines Impériales - Février

Le prunier, le rossignol et le Oolong du mois.

Arbre des lettrés

Le prunier, considéré comme plus délicat que l’endémique cerisier japonais, est associé à la noblesse et aux lettrés. C’est en effet avec les pétales de fleurs de cet arbre que l’on donnait un doux parfum aux encres, alors réalisées à base de poisson…

Pour accompagner le prunier durant l’hiver, on peut compter sur la gaité du rossignol qui annonce un printemps à venir, printemps dont le commencement tombe au mois de février dans l’ancien calendrier luni-solaire chinois. Dans la littérature japonaise, le rossignol est un oiseau qui tisse de belles couronnes de fleurs de prunier. Cette pratique florale était courante durant la période Heian (IX-XIIème siècle) car l’on considérait que la force vitale de la flore se transmettait aux hommes grâce à ces compositions.

PRUNIER = VAILLANCE – RENOUVEAU – RAFFINEMENT

Délisse des Concubines Impériales - Thé Calin

Voici les quatre cartes du Hanafuda qui correspondent au mois de février.

Délisse des Concubines Impériales – Oolong

Un thé provenant de Chine semblait tout désigné pour illustrer le prunier du mois de février. J’ai choisi le Oolong Délisse des Concubines Impériales de la marque Thé Calin pour faire écho aux anciennes encres parfumées aux fleurs de pruniers. L’aromatisation traditionnelle à la fleur d’Osmanthus (aussi appelé Olivier à thé) est réputée depuis très longtemps dans l’Empire du Centre. Délisse des Concubines Impériales est un Oolong à feuilles roulées en billes oscillant entre le vert tendre et le vert bleuté. En plus de l’aromatisation aux fleurs, le thé contient des extraits naturels. Un doux parfum fleuri se dégage des feuilles sèches avec un fond de végétal humide et une pointe de céréales grillées. La liqueur est jaune claire et incroyablement limpide. Délisse des Concubines Impériales offre au nez un parfum de fleurs blanches suave et puissant accompagné de notes presque beurrées comme les Milky Oolong. En bouche, la saveur est légèrement sucrée et la texture bien soyeuse comme tout Oolong qui se respecte. L’attaque est très végétale puis elle glisse rapidement vers des arômes floraux capiteux. Le fond est plus pyrogéné sur des notes de céréales grillées et un peu beurrées. Délisse des Concubines Impériales laisse une persistance équilibrée en bouche, c’est un Oolong réconfortant, parfait pour terminer l’hiver en douceur.

Délisse des Concubines Impériales - Japonisme 2018

Quand vient le printemps
dans la ramure caché
le rossignol
s’en va et vient en chantant
dans les rameaux de prunier

Man.yôshû, Livres IV à VI, poème 827, POF.

La marque Thé Calin propose un large choix de thés (principalement chinois) et accessoires. Ce que j’apprécie le plus, c’est la possibilité d’acheter en petite quantité (à partir de 10g pour certaines références) afin de pouvoir tester plusieurs choses. Les envois proviennent directement de Chine, donc prévoyez jusqu’à deux semaines de livraisons. Le site donne également de nombreux renseignements pour chaque thé comme la région productrice, le cultivar utilisé, etc.

Délisse des Concubines Impériales - Linogravure

La linogravue du mois de février.

Observez attentivement la nature se réveiller en douceur en buvant votre tasse de thé de Délisse des Concubines Impériales. L’aventure du Hanafuda se poursuit en mars, pleine de promesses printanières !

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply ettenna 04/02/2018 at 10:40

    Avec le froid qui arrive, on a du mal à penser au printemps …. mais ça va venir doucement mais surement

    • Estelle
      Reply Estelle 04/07/2018 at 20:18

      Prenons patience autour d’une bonne tasse de thé !

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.