Japonisme 2018

Voyageur du Temps, Iris & Huit Ponts – Hanafuda

01/05/2018

Voyageur du Temps, Iris & Huit Ponts
Mois de mai du Hanafuda

Dans l’ancien calendrier, le mois de mai correspond à la saison des pluies et à la floraison des iris des marais, une variété rustique qui aime avoir les racines dans l’eau. Ces dernières sont si longues qu’on les associe à la profondeur des sentiments amoureux et à un attachement durable. De par sa couleur intense et sa texture velourée, l’iris est une fleur considérée comme un symbole d’élégance et de raffinement.

Dans tous les étangs
j’ai trempé mes manches
en quête d’iris
aux racines aussi profondes
que mon amour.

Shin Kokinshû, vol. XI, Sanjôin no Nyôkurôdo Sakon

Voyageur du Temps - Hanafuda Mai

Les quatre cartes du mois de mai dans le jeu du Hanafuda.

La fleur des voyageurs

C’est dans les contes d’Ise (Ise Monogatari : corpus poétique, datant du IXème siècle) que l’iris gagne ses lettres de noblesse et sa signification amoureuse. Le neuvième conte relate la tristesse du personnage principal qui a quitté la capitale et qui se languit de sa bien-aimée. Il écrivit un acrostiche, poème dont les premières syllabes de chaque ligne peuvent se lire à la verticale et former le mot iris (Kakistuhata):

KAragoromo / Comme un beau vêtement
KIsutsu narenishi / Auquel on s’est attaché en le portant,
TSUma shi areba / J’ai une femme.
HAru-baru kinuru / Dans ce voyage qui m’a mené si loin,
TAbi wo shi zo omohu. / Je pense à elle avec des regrets.

Contes d’Ise N°IX, Anonyme, Connaissance de l’Orient, Gallimard / Unesco.

Voyageur du Temps - Thé vert chinois

Feuilles du thé vert Voyageur du Temps.

La carte spéciale du mois de mai du Hanafuda remémore aux joueurs que le héros de ce conte et ses compagnons avaient fait halte dans un lieu-dit appelé Les Huit Ponts en raison d’une rivière possédant huit bras et enjambée, de fait, par huit ponts de bois. Depuis ce célèbre poème, l’iris est considéré comme la fleur amie des voyageurs et de l’amour élégant.

IRIS = LONGÉVITÉ – PROFONDEUR – RAFFINEMENT

Koi Nobori – Fête des garçons

Encore et toujours friands des répétitions de chiffres, les Japonais célèbrent le 5 mai le Koï Nobori. Cette fête met à l’honneur les petits garçons que l’on associe à la carpe Koï, animal aussi aquatique que l’iris. On dresse à cette occasion des étendards en forme de carpe qui flottent au vent.

Voyageur du Temps - Japonisme 2018

Les iris du mois de mai.

Voyageur du Temps – Thé vert chinois

J’ai choisi le thé vert chinois Voyageur du Temps qui illustre très bien le caractère aquatique de l’Iris. Ce thé de la marque Goutte de Thé se distingue par de belles feuilles façonnées en de longues aiguilles vert foncé. Elles dégagent des effluves frais de végétal sec qui devient plus légumineux lorsque les feuilles sont infusées. La liqueur est jaune-vert et légèrement trouble. On peut percevoir quelques touches de noisette au nez. L’attaque est bien présente sur du végétal frais. Les aromes de Voyageur du Temps s’intensifient au fil de la dégustation tout en restant légers. Sans amertume et avec très peu d’instragence, c’est un thé très agréable à boire. Grâce à son profil peu complexe, on perçoit très bien l’aspect rafraichissant pointé par la marque. Voyageur du Temps correspond très bien à l’aura des iris qui évoluent dans un environnement très aqueux et végétal. Le nom rappelle également l’imaginaire de voyage lié à la fleur.

Voyageur du Temps - Goutte de Thé

Feuilles infusées du Voyageur du Temps.

Voyageur du Temps - Conte Ise

Plongée dans les marécages aux iris.

Fleurs d’iris –
Parler du voyage,
un plaisir de voyage.

Basho, L’intégral des Haïkus, poème 383, Éditions Points.

L’iris est une de mes fleurs préférées et l’un des premiers origamis que j’ai appris à réaliser. Elle est devenue encore plus spéciale à la naissance de ma nièce qui porte désormais ce nom. C’est une plante qui révèle une grande beauté dans un environnement sauvage, voire hostile. De part sa nature aquatique, elle reflète la fraicheur du printemps qui s’installe pour de bon. Le mois prochain, on se retrouve pour une fleur au charme et au parfum plus exubérant qui nous rapproche de l’été.

Voyageur du Temps - Linogravure

Linogravure du mois de mai pour le Hanafuda.

Plus d’information sur le thé Voyageur du temps de Goutte de Thé ici.

Vous pourriez également apprécier

2 Commentaires

  • Répondre Catherine 02/05/2018 à 02:04

    J’adore ces rendez-vous au fil du temps. Félicitations pour tant de connaissances et de passion. Et merci pour ce partage.

  • Répondre ettenna 08/05/2018 à 06:21

    Bravo pour ce bel article de mai : thé, fleurs, couleurs, mises en scène. Sympa pour Iris.Vivement Juin.

  • Laisser un commentaire