Art de vivre

La Passe-Miroir et autres livres du début d’année

16/03/2019
La Passe-Miroir - Lecture 2019

La Passe-Miroir et autres livres du début d’année

Fin 2015, j’avais écrit une petite bibliospective de l’année pour vous parler de mes coups de cœur ou des titres qui m’avaient moins plu. Depuis le début de 2019, j’ai déjà lu un certain nombre de livres dont La Passe-Miroir que je souhaitais partager avec vous autour d’une tasse de thé.

Mon enfance volée, une vie d’aborigène
de Donna Meehan

Pendant mes vacances de Noël, j’ai découvert le drame culturel des « Générations volées » d’Australie. Il faut savoir que durant des décennies, à la fin du XIXème et au XXème siècles, le gouvernement australien a enlevé les enfants métisses à leurs familles. Le but était de les faire grandir dans la société de culture « blanche » afin d’éradiquer les aborigènes sur le long terme. J’ai eu envie d’en savoir plus et il se trouve que l’histoire de Donna Meehan était dans la bibliothèque de mes beaux-parents. L’auteure retrace son enlèvement et son adaptation dans une société qui la tolérait tant qu’elle était en bas de l’échelle sociale (elle n’était pas toute blanche, il fallait pas déconner non plus…) Mais surtout ses retrouvailles avec sa famille et la dure réappropriation de sa culture aborigène qu’on lui avait forcé d’oublier. C’est un récit poignant où Donna Meehan nous livre ses doutes, ses peurs d’être en deux mondes, puis son combat pour la mise en valeur de la culture aborigène. J’ai été très touchée par ce destin si particulier, si douloureux qui lui a donné une conviction inébranlable malgré les coups durs de la vie. C’est le coup de cœur inattendu de mes vacances.

Pour aller plus loin sur les Générations Volées, vous trouverez deux émissions de France Culture très intéressantes à écouter.

La Passe-Miroir - Donna Meehan

Le Koala Tueur et autres histoires du bush
de Kenneth Cook

Quitte à être en Australie, autant lire des récits australiens. Avouez que le titre de ce livre et la photo de couverture sont absolument prometteurs ! Je me suis donc lancée dans les pérégrinations d’un célèbre journaliste qui nous conte ses mésaventures animalières dans l’arrière pays. C’est très loufoque, surement un peu enrobé (il paraît que Kenneth Cook a toujours un peu joué de ses exagérations), mais toujours très enthousiasmant. Ma nouvelle favorite reste celle du Koala Tueur et je dois avouer que j’ai passé un bon moment à nourrir mon imaginaire du bush australien. Désopilant !

La Passe-Miroir - Kenneth Cook

Le Bol et le Bâton, 120 contes zen
de Maître Taisen Deshimaru

Trouvé par hasard chez Boulinier, j’ai eu un peu plus de mal avec ce bouquin. C’est un corpus de textes très courts (donc pratique pour les déplacements quotidiens dans le RER), mais pas toujours très faciles à comprendre. Il y a plusieurs histoires dont j’avoue ne pas avoir saisi la morale, mais je suppose que c’est le genre de livre que l’on peut relire à un autre moment de sa vie avec plus de clairvoyance. Quelques moments opaques donc, mais certains contes ont retenu mon attention comme celui du maître thé Rikyu qui apprend à son disciple comment créer le la beauté dans le tokonoma, là où l’on met en valeur une plante d’une maison de thé.

La Passe-Miroir - Maître Taisen Deshimaru

La Passe-Miroir, les Fiancés de l’Hiver
de Christelle Dabos

Alors là, gros coup de cœur pour ce récit fantastique qui nous plonge dans un monde où la Terre aurait éclaté en plusieurs morceaux flottant dans l’espace qu’on appelle des arches. On y suit les aventures d’une jeune femme évoluant sur une arche où règne la bonhomie et qui se retrouve forcée d’épouser un homme mystérieux vivant sur une autre arche à l’ambiance plutôt glaciale. Sans le savoir, elle se retrouve au cœur d’un traquenard dont elle n’avait pas imaginé l’ampleur. J’ai adoré ce livre dont le style d’écriture est très fluide et bien fourni. L’intrigue de La Passe-Miroir est bien construit et Christelle Dabos sait comment donner les informations au fil de son récit pour développer une intrigue de plus en plus complexe. Ca faisait longtemps que je n’avais pas lu un livre aussi vite et avec un tel engouement. Il me faut la suite, vite !!!

La Passe-Miroir - Les fiancés de l'hiver

Le Hobbit
de J. R. R. Tolien

En attendant de recevoir (impatiemment) le tome 2 de La Passe-Miroir, j’ai décidé qu’il serait bien de découvrir un classique de la Fantasy. J’ai donc choisi Le Hobbit, car ça me paraissait logique de le lire avant Le Seigneur des Anneaux. Je dois dire qu’après un livre aussi fluide que La Passe-Miroir, c’était un peu compliqué de se mettre dans ce roman-ci. Mais une fois le début lancé, la plume de Tolkien est diablement efficace. J’ai beaucoup aimé la façon donc l’écrivain interpelle le lecteur avec des formules de connivence. Le Hobbit est un récit bien rythmé que j’ai préféré aux films. Il m’a donné envie de lire le Seigneur des Anneaux, donc pour moi pari est gagné.

La Passe-Miroir - J. R. R. Tolkien

La Passe-Miroir, les disparus du Clairdelune
de Christelle Dabos

Le deuxième tome est toujours aussi captivant que le premier. Idem, je l’ai englouti en un rien de temps. L’intrigue se complexifie et l’on se rend compte que l’héroïne prend une place de plus en plus centrale dans « la » grande histoire. La plume de Christelle Dabos reste à la hauteur et je reste sur ma faim aux dernières pages de ce livre. Heureusement pour moi, Folio édite de tome 3 en mai pour connaître la suite. Oui, je suis un peu toquée de ce côté là, quand je commence une série chez un éditeur, je veux que tous les livres soient pareils même si la suite est déjà disponible chez un autre éditeur. Vivement le moi de mai !!!

La Passe-Miroir - Les disparus du Clairdelune

Et vous, quels sont les livres qui vous ont marqués dernièrement ?

You Might Also Like

4 Comments

  • Avatar
    Reply ettenna 17/03/2019 at 07:25

    Voilà de quoi passer de bons moments tranquilles avec un de tes thés…. merci

  • Avatar
    Reply Carole 17/03/2019 at 13:09

    Coucou Estelle, quitte à rester alors encore une fois chez les aborigènes d’Australie, je te conseille « Message des hommes vrais au monde mutant » de Marlo Morgan. Ce livre m’a infiniment touchée, je l’ai prêté à une collègue qui en est ressortie tout autant bouleversée. J’ai lu quelques livres qui m’ont détendue depuis le début de l’année mais j’ai eu récemment 2 gros coups de cœur « Journal d’un vampire en pyjama » de Mathias Malzieu, le chanteur du groupe Dyonisos, qui est également l’auteur de « La mécanique du cœur » (magnifique aussi !). Le récit est dur mais toujours écrit avec cette plume si poétique… Et en ce moment je suis en train de lire « Wild » de Cheryl Strayed, prêté par une collègue. Du reste en ce dimanche d’averses apocalyptiques je vais de ce pas me refaire un bon thé et me mettre sous la couette avec ce récit passionnant… Merci pour ton partage (il me reste le T3 de « La passe miroir » à lire, j’ai aussi dévoré les 2 premiers tomes). Gros bisous !

  • Estelle
    Reply Estelle 17/03/2019 at 15:50

    Merci Ettenna pour ta fidélité. J’aurais un livre à te prêter, je pense qu’il te plaira !

  • Estelle
    Reply Estelle 17/03/2019 at 15:53

    Coucou Carole, merci pour ta recommandation spéciale Aborigènes, je l’ajoute à ma liste d’envie ! Toi aussi tu es tombée sous le charme de la Passe-Miroir ! J’ai vraiment hâte de connaître la suite. Ce dimanche, ce sera Un Appartement à Paris de Guillaume Musso qu’on m’a offert à Noël 🙂 Gros bisous à toi aussi.

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.